Les conséquences négatives de la consommation d'alcool

Sur les dangers de l'alcoolisme écrit de nombreux articles scientifiques, cependant, le sujet ne perd pas de pertinence, et le nombre de buveurs de moins n'est. Pourquoi les gens continuent à chercher du réconfort dans l'alcool, bien comprendre que les conséquences de la consommation d'alcool peuvent être terribles?

les conséquences de la consommation d'alcool

De la dépendance à l'alcool il y a une particularité. Tous les buveurs, quand commencent tout juste à s'impliquer dans le processus, 100% sûrs qu'ils pourront lever le pied. L'alcool ne provoque pas un instantané de la dépendance, et d'évaluer les dommages à l'organisme après une administration unique de l'alcool est presque impossible. Une personne se fait confiance, s'il peut faire face à l'influence de l'alcool et évitera le sort de ceux nombreux qui coulèrent dans l'alcoolisme.

En fait, ce qui se passe est que le nombre d'alcooliques se développe, et dans un groupe de dépendants les plus susceptibles de tomber, les femmes et les adolescents.

Alors, comment décrire les effets de l'alcool sur l'organisme, et que faire pour ne pas devenir alcoolique?

Des changements dans le corps du buveur

Si brièvement décrire l'impact de l'éthanol sur la santé, vous obtenez le résultat suivant:

  • le foie commence à dégénérer,
  • se produit dépression du système nerveux central,
  • augmente le risque de formation de thrombus,
  • diminue les fonctions de reproduction, et augmente le risque de pathologies congénitales dans la descendance.

Déjà que c'est assez pour renoncer pour de bon de boire de l'alcool et de commencer une évaluation sérieuse de la vie. Mais beaucoup ne remarquent pas l'impact négatif de l'alcool et considèrent les craintes des médecins farfelues.

En ce sens, les statistiques sont implacables: des alcooliques chroniques seulement la moitié meurt avant l'âge. Beaucoup meurent à l'âge de 30-35 ans d'une cirrhose du foie ou de l'empoisonnement insatisfaisant de l'alcool.

Les conséquences de l'abus d'alcool peut avoir non seulement un buveur de personnes, mais ses descendants. Observé que les enfants abusent des parents confrontés à des problèmes cardio-vasculaire de la nature, de troubles nerveux, les maladies congénitales. Beaucoup ont des déficiences. Et si les enfants, à aucun moment, n'ayant essayé l'alcool, on observe de telles violations, que dire alors des résultats à long terme de l'alcool des adultes!

les conséquences de la consommation d'alcool pour le coeur

La destruction du foie

Le foie est l'un des premiers prend un coup. Toute l'alcool produits neutralisé c'est à ces organes. Si une grande quantité d'alcool, le foie n'a pas le temps de retravailler des ingrédients nocifs et sous leur influence commence à dégénérer. Des possibilités de foie, ils sont immenses. Même après une forte intoxication cet organe est capable de récupérer complètement, mais si des changements se déplacent le point de non-retour, c'est la cirrhose, qui n'est pas traitable. La personne ne doit vivre les restes de ses jours, en éprouvant des souffrances et en se limitant presque partout.

Pour la transformation de l'éthanol prend beaucoup de temps, et si une personne utilise systématiquement l'alcool, l'un de ses dérivés n'ont pas complètement éliminés. En conséquence, l'intoxication chronique, qui affecte tous les systèmes du corps humain. Le foie est un organe qui n'a pas de terminaisons nerveuses, et signifie, se fait sentir que dans les cas où les processus pathologiques vont trop loin.

Lors d'alcool dystrophie la guérison est possible, bien que le traitement aura une longue durée. Si une personne continue à consommer de l'alcool, il y a une hépatite alcoolique, puis une cirrhose du foie. Lors du développement d'une insuffisance hépatique se produit encéphalopathie et coma hépatique. À cette époque, l'homme est fortement gonflées, le foie augmente de volume, la peau acquièrent la couleur jaune. La cirrhose du foie est l'une des principales causes de la destruction de la plupart des alcooliques.

L'impact de l'éthanol sur le SNC

Le changement de l'humeur chez les buveurs visible pour les autres. Si la colère en alternant avec le dynamisme et la bonhomie de l'irritabilité, il est dit sur l'empoisonnement des dérivés de l'éthanol. Avec une légère intoxication souffre le cortex cérébral, l'opprime le travail des gouverneurs lieux. En conséquence, la personne cesse de contrôler son comportement et n'est pas responsable de ses propres actes. La poursuite de l'augmentation de la concentration d'éthanol dans le sang désactive le moteur de lieux, de détérioration de la vision et de la bifurcation de l'image.

De la consommation excessive d'alcool perdent la capacité à penser correctement et périssent les cellules nerveuses. Une personne peut avoir des problèmes avec le goût et les sensations tactiles, il observe la dysautonomie, baisse auditive. Une forte intoxication alcoolique est propice à l'expansion et à une réduction drastique des vaisseaux sanguins du cerveau, qui conduit souvent à un instantané de la mort.

De l'impact des boissons alcoolisées sont détruits par les fibres nerveuses. Cela conduit à un changement psychoaffectifs de l'état du patient, il est soit agressif, soit tout à fait indifférent à tout ce qui se passe. Un homme tombe dans la dépression et perd le sens de la vie. Fréquente les conséquences de la consommation d'alcool troubles mentaux irréversibles.

Comment l'alcool affecte le cœur

les conséquences de la consommation d'alcool sur le foie

Il y a une opinion que l'alcool réduit le cholestérol et, après l'alcool, le sang est considérablement épaissit. En fait, c'est un effet temporaire, et l'utilisation régulière de l'éthanol le risque de thrombose augmente à la fois. L'alcool inhibe le système cardio-vasculaire, provoquant une tachycardie, réduit la force de la réduction du myocarde. Lors de l'usage systématique de l'alcool, les gens ayant des problèmes cardiaques, risque d'être dans un lit d'hôpital.

Que menace le cœur:

  • l'alcoolisme conduit au développement de l'hypertension;
  • augmente la fragilité des vaisseaux sanguins;
  • l'éthanol provoque la cardiomyopathie;
  • augmente le risque d'infarctus;
  • les alcooliques sont plus susceptibles de souffrir d'insuffisance cardiaque que les non-buveurs.

L'abus d'alcool se produisent des lésions irréversibles du myocarde, qui peut vous aider à identifier l'ECG. En outre, le cœur augmente en taille, et est l'expansion de ses cavités.

Les problèmes dans la communication

L'alcool n'est pas seulement un effet néfaste sur la santé, mais aussi sur les relations avec les autres. Les buveurs les maris deviennent souvent agressifs et commencent à terroriser leurs femmes et leurs enfants. Sur le fond de la consommation d'alcool se produit un grand nombre de ménages de querelles et de conflits avec agression.

les conséquences de la consommation d'alcool dans la communication

Un alcoolique ne peut pas longtemps cacher son problème au travail. Sous l'influence de l'éthanol réduit l'activité du cerveau, l'homme devient moins efficace dans le travail, le plus souvent oublie les bonnes informations, ne peut pas se concentrer. Finalement, le patient se replie sur soi et s'entoure des mêmes alcooliques, comme lui.

Que pouvez-vous conseiller aux gens qui en consomment de l'alcool? Plus de penser à leur propre santé et moins d'alcool. Si sortir de l'étreinte de vert le serpent n'est pas possible, vous devez commencer à prendre des médicaments, formant la résistance à l'alcool. Aujourd'hui, ces outils sont réalisés librement sur internet. Vous pouvez les acheter sans ordonnance d'un médecin, le traitement est réalisé de manière anonyme. Il convient de réfléchir sur l'organisation des activités de loisirs, de limiter la communication avec des êtres humains, provoquant à l'ivresse. Si sortir de la dépression est difficile, il faut consulter un psychologue qualifié.

08.12.2018