la lutte contre l'alcoolisme

Une grande consommation de boissons alcoolisées (faibles ou fortes) dans la perspective provoque une maladie grave – dépendance à l'alcool. Pas un secret que de guérir cette maladie, qui affecte non seulement le corps mais l'état mental, il est souvent extrêmement difficile. Il est aussi des cas où de se débarrasser de l'alcoolisme ou de ses conséquences est presque impossible. De plus, le patient est souvent lui-même conscient de ce quelles conséquences conduira à l'alcool. Malgré cela, le malade ne peut pas vaincre la dépendance elle-même.

Il ya des cas où en utilisant la force de la volonté, le malade peut être temps d'abandonner les spiritueux. Qui s'est tenue peu de temps, le patient peut à nouveau commencer à boire, parce que l'alcoolisme a eu le temps de se développer assez fort et une personne a besoin de l'aide de professionnels, qui vous aideront à faire face aux conséquences de l'abus d'alcool de l'organisme. Le malade, qui avec le temps ne reçoit de l'aide qualifiée de prescripteurs, de psychologues et de spécialistes adjacent, de profil, souvent un préjudice irréparable, et pas seulement eux, mais aussi son plus proche entourage.

L'alcoolisme est une dépendance qui affecte le corps de l'homme est aussi dangereux que la drogue. À la suite de l'abus d'alcool se révèle un effet négatif sur le fonctionnement de tous les organes et systèmes du corps humain. En outre, sous l'influence de l'formée ou encore émergents selon souffre également de la sphère intellectuelle, le psychisme de l'homme et un ensemble de caractéristiques sociales caractéristiques.

En parlant de dommages physiques, qui cause de l'alcool, on ne peut pas ne pas rappeler les principaux systèmes et les organes atteints de boire de l'alcool. Ainsi, les malades de l'alcoolisme, ont tendance à éprouver des difficultés avec le travail:

  • le foie;
  • du système nerveux central;
  • du cerveau;
  • le système génito-urinaire;
  • de l'appareil digestif.

Gastrites – нередкое pour un alcoolique d'un phénomène qui est plus tourmenté par le patient, plus se développe la dépendance à l'alcool. La pancréatite et ulcère gastro-duodénal est également fréquente chez les patients alcooliques personnes. Ces maladies font les patients à souffrir de la douleur chronique ou des crises de ces maladies. Les médecins signalent que les alcooliques entrent aussi dans un groupe de personnes ayant un risque accru de développer la tuberculose.

Tout ce qui précède dit que l'alcoolisme doit nécessairement traiter, guidé par les prescripteurs. Pas la peine d'attendre que l'alcoolisme chez Vous ou vos proches aura lieu en lui-même: n'oubliez pas qu'avant de consulter un spécialiste, plus la garantie que le corps et le psychisme restera à un niveau qui peut être partiellement restaurer et réhabiliter.

LES MOYENS DE LUTTE CONTRE LA DÉPENDANCE À L'ALCOOL

l'alcoolisme

Le patient et ses proches, qui ont demandé de l'aide à des professionnels, doivent être conscients de la nature de l'alcoolisme, qui implique un traitement de longue durée. Commencer le traitement doit être dans des conditions stationnaires, car c'est là que l'alcoolique est possible d'isoler de toute tentation, mais aussi de contrôler l'état actuel de sa santé.

Il faut se rappeler que les effets de l'alcool sur le psychisme et le corps de l'homme se manifeste déjà dans les premiers stades de la dépendance à l'alcool. De la personne qui boit tout au long de 3-5 ans, habituellement, on voit qu'il est alcoolique. En outre, les différentes médicales et psychiatriques, des tests montrent des écarts importants des mesures adoptées en tant que normes. La durée de la dépendance à l'alcool, ainsi que la période pour laquelle l'alcool détruit le corps de l'homme, assez faible, mais le traitement de l'alcoolisme, généralement, laborieux et de longue durée.

La formation mentaux, les maladies liées à la consommation d'alcool commence à un stade précoce de l'alcoolisme. Pleinement de la maladie mentale chez l'alcoolique commencent à se manifester à 5-10 année constamment de l'alcoolisme. Il est à noter que dans cette période, l'alcoolique a déjà de graves problèmes de santé, qui «sont complétées par» des problèmes psychologiques.

Les médecins ont depuis longtemps étudié le phénomène de l'alcoolisme. A également été ratée théorique et la base de la preuve. Si l'on considère que la composante théorique est la base de toute l'action, on peut dire que les toxicologues ont de puissants outils de l'impact sur les patients. Les traitements utilisés dans le cadre moderne de la toxicomanie, permettent parfois de traiter et de retourner à la vie de personnes, dont plusieurs dizaines d'années trouveraient désespérés.

En outre, il est les causes de la formation de la prédisposition à l'apparition de la dépendance à l'alcool, ce qui permet de lutter contre la formation primaire de plus conscients des couches de la population. L'information sur ce, quels sont les facteurs qui influent sur la formation psychologique et physiologique de la fonction, sera utile pour tout le monde, en effet, peut-être, elle permettra de prévenir l'apparition de l'alcoolisme chez la chère et proche de l'homme.

L'AIDE PSYCHOLOGIQUE ET LA MOTIVATION

L'alcoolisme est un phénomène qui, dans la Russie et les pays de la CEI est extrêmement populaire. Le premier étape dans la lutte contre ce fléau à la dépendance, c'est le traitement de ces patients qui souffrent d'alcoolisme. Poursuivant le traitement des malades, ainsi qu'en menant des actions de sensibilisation pour amener un style de vie sobre, vous pouvez (selon les prévisions des spécialistes) de faire de l'alcoolisme est moins fréquente parmi la population. En outre, les spécialistes insistent sur le fait que l'attitude de conscience des citoyens à ce problème ne peut apporter une contribution considérable. Il s'agit de ce que l'attitude des proches ou des collègues est souvent la cause de la poursuite du développement de l'homme de l'alcoolisme, car il avait rarement capable (ou veut) de consulter un spécialiste.

Parmi les principales méthodes de lutte contre la dépendance à l'alcool:

  • le codage d'un patient;
  • la mise en œuvre du patient de médicaments ciblés, qui sont incompatibles avec l'alcool.

On peut dire que l'essentiel des données techniques – psychotherapeutic. Spécialiste de la convainc d'un patient que de l'alcool, qui est un alcoolique va consommer nécessairement un impact négatif sur la santé de l'homme et de son état de santé. Assez souvent, les patients agit une histoire au sujet d'un possible летальном l'exode, qui peut vraiment se produire en raison de l'incompatibilité de l'alcool avec les médicaments. Les médecins ont signalé une longue psychothérapie de l'impact, combinée avec la mise en œuvre, est plus efficace.

Le travail du psychothérapeute, menée avec un alcoolique, à la base, est également à la formation de la pensée critique concernant l'alcool, ainsi que la conviction que l'alcool ne peut en aucune façon d'améliorer la qualité de vie et avoir un impact positif sur la santé du patient. Dans ce cas, quand l'alcoolique lui-même ne croit pas qu'il est malade et a nié le problème, l'impact sera inefficace. Pour le plein succès de la psychothérapie de la composante de traitement est nécessaire pour le patient est conscient de son problème, fait confiance à un spécialiste et s'est appuyé sur l'effet que peut avoir le traitement.

Le patient est également important de comprendre que la détérioration de l'état après le rejet de l'alcool – c'est un phénomène temporaire et le besoin de continuer les séances. Seulement conscience de ce qui se passe peut être pour un alcoolique la clé de la guérison, l'amélioration de l'état physique et mental et à la poursuite de la guérison. Dans une période de «sevrage», après le rejet de l'utilisation de l'alcool les médecins prescrivent souvent malade les tranquillisants et les médicaments avec un effet d'antidépresseurs pour soulager l'état d'esprit.

La motivation du patient – l'un des principaux facteurs de guérison. L'effet du traitement aura dû à la force que lorsque l'alcoolique est très consciente de ce à quoi il refuse de boire de l'alcool. Plus en mesure de motiver le patient le médecin, plus l'effet de la psychothérapie d'impact sur le patient lors d'un syndrome de sevrage, quand les malades sont souvent les pentes oublier tout ce qui venait à l'esprit relativement sobre de la montre.

LES MÉTHODES DE TRAITEMENT DE LA DÉPENDANCE À L'ALCOOL

le traitement de l'alcoolisme

Peu importe quelles sont les mesures utilisent des spécialistes pour le traitement de la dépendance à l'alcool, il faut que les moyens de base des critères suivants:

  • assez de force de l'impact;
  • les arguments pour le patient;
  • pas de conflit méthodes choisies les uns avec les autres;
  • la complexité de l'impact.

Actuellement, il existe deux grands groupes de méthodes visant à lutter contre l'alcoolisme:

  • les méthodes traditionnelles;
  • les méthodes officielles.

Les experts disent que le professionnel, le toxicologue, qui ne craint pas de l'utilisation efficace des méthodes traditionnelles dans sa pratique, susceptible d'atteindre les meilleurs résultats dans le traitement de leurs patients contre la pernicieuse de la dépendance à l'alcool.

La médecine officielle de la première étape d'un traitement utilise les médicaments et les techniques de travail avec le patient:

  • l'introduction des préparations de vitamine;
  • l'introduction des outils;
  • la thérapie développeront moyens;

Si la force de l'impact primaire de la phase de traitement n'était pas assez, les médecins commencent à traiter le patient selon les schémas de la deuxième phase de traitement. Il est basé sur l'application de ces outils:

  • apomorphine thérapie;
  • pyrotherapy;
  • GUY (hypoglycémique) la thérapie.

En outre, à ce stade, les experts sont souvent connectent de groupe ou de famille de l'impact sur le patient. Parfois aussi, on applique la méthode de l'hypnose profonde, permettant de produire un fort impact sur l'inconscient du patient. Le suivi du traitement vise à maintenir l'effet qui a été faite dans le temps de travail avec le patient dans le primaire et le secondaire périodes. En ce temps de l'utilisation de ces outils:

  • le sel de lithium;
  • le codage;
  • tranquillisants;
  • un traitement psychothérapeutique;
  • le placebo, etc.

FOLK LES MOYENS DE LUTTE CONTRE LA DÉPENDANCE À L'ALCOOL

Folk les moyens de lutte contre la dépendance à l'alcool comprennent souvent une méthode d'alimentation thérapeutique. Dans le peuple affirment que le patient est ce qu'il mange. C'est pourquoi une telle répandue dans la médecine populaire retrouvé produits. On croit que le comblement de vitamines et de nutriments essentiels est une des alcooliques d'activités. Généralement, dans la nutrition des alcooliques la médecine traditionnelle utilise:

  • les graminées et les céréales (donner de l'énergie);
  • la variété de fruits (fournir à l'organisme les vitamines);
  • légumes (approvisionnent en fibres).

Les méthodes de populaire de guérison dans le traitement de l'alcoolisme aident à:

  • pour nettoyer le foie;
  • normaliser le fonctionnement des reins;
  • de traiter et de normaliser le travail INTESTINAL;
  • nettoyer les vaisseaux sanguins et de normaliser le travail du cœur.

Les herbes sont souvent au cœur de méthodes populaires, permettant la meilleure façon d'influencer le corps affaibli du patient. Souvent dans le traitement des pratiques d'utilisation de ces herbes et leurs frais:

  • les fleurs de calendula;
  • la tanaisie;
  • armoise;
  • chélidoine;
  • le clou de girofle;
  • l'écorce de bourdaine et d'autres.

En outre, les herbes sont mélangés avec du jus ou de bouillon de pommes, des citrons, des canneberges, des citrouilles et autres fruits et légumes. Bien souvent, ajoutent les aiguilles, qui transmet ses propriétés médicinales.

La médecine traditionnelle est également célèbre pour la présence de moyens qui permettent de coder le malade de l'alcool. Parmi ces miracles herbes:

  • thym;
  • centaury;
  • baranets;
  • le millepertuis.

Les produits de l'apiculture permettent de réaliser les plus efficaces de récupération de l'organisme du patient après le surmonter la dépendance primaire. Pour ce faire, utilisez les différents produits de l'apiculture: outre le miel est souvent pris le pollen, la propolis, la gelée royale, etc., la médecine traditionnelle recommande un traitement à l'aide de jus de fruits, de supplications, de l'activité physique, la trempe et le bain. Il est nécessaire de souligner que la plus grande efficacité auront les méthodes de la médecine traditionnelle, qui effectivement sont combinés par un technicien expérimenté avec un arsenal de moyens de la médecine conventionnelle.

LA LUTTE CONTRE LA DÉPENDANCE À L'ALCOOL DANS LES PAYS DE L'EX-CEI

le refus de l'alcool

En tant que l'une des principales préoccupations des peuples slaves, dépendance à l'alcool exige, partant, à l'approche et le traitement. Parmi les méthodes les plus efficaces de toxicologues est souvent appelé à la coopération avec les familles et les proches des malades. Le but de ce travail est le changement radical de comportement dans les familles où il existe un problème de l'alcoolisme.

On sait que dans le passé avec l'alcoolisme ont essayé de lutter contre divers moyens, par exemple:

  • en introduisant une interdiction sur la vente de boissons alcoolisées;
  • en passant permanente anti-alcool de la propagande et de sensibilisation sur le mode de vie sobre;
  • en introduisant des lois, promettent officielle des sanctions pénales aux personnes qui s'occupent de la fabrication et la distribution de boissons alcoolisées de fabrication artisanale.

Maintenant on peut dire que ces méthodes ne sont pas devenus la délivrance de l'alcoolisme et en aucun cas n'ont pas pu influencer ceux qui ont manqué de consommer des boissons alcoolisées. Même surprenant, que, parfois, allaient les citoyens, pour obtenir une autre dose d'alcool. Se produit à la conclusion, en disant que le en connaissance de cause le désir de se débarrasser de la dépendance est la principale clé de succès.

Dans le monde moderne sont plus démocratiques que dans les temps de l'URSS, des méthodes de lutte qui s'étendent de l'alcoolisme. Il faut dire que l'efficacité des méthodes choisies pour le moment on peut mettre en doute. Il s'agit de ce que la relation à la bière «facile», approuvé par la loi, seulement pour favoriser le développement de l'alcoolisme, et ne réprime. La méthode de l'interdiction de vente d'alcool après un certain temps de la journée est également inefficace, car provoque la création des différents circuits de vente d'alcool (par exemple, les magasins de vente au moment de la nuit d'alcool des attributs, le cadeau pour lequel l'acheteur reçoit lui-même l'alcool).

03.08.2018